Avant la retraite, quels moyens pour anticiper mes futures dépenses ?

Il vous reste quelques années à travailler. Mais vous savez déjà qu’à la retraite, vos revenus seront moins importants. Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour anticiper vos futures dépenses, et éviter à vos enfants de devoir vous aider.

Anticipez vos frais de santé

Plus on avance en âge, plus les questions de santé prennent d’importance. Surtout pour ceux qui auront passé toute leur vie active en bonne santé. Les pathologies petites ou grandes sont susceptibles de se multiplier, notamment l’optique ou l’audition. Rien que pour ces deux dispositifs de santé, le reste à charge du patients est lourd : il peut représenter plusieurs centaines d’euros par an.

Tandis que parallèlement, le pouvoir d’achat diminue avec le passage à la retraite. Dès ce moment, il faut donc choisir une bonne assurance santé. Pour cela, il y a une règle : les garanties souscrites doivent correspondent parfaitement aux besoins.

Exemple : si vous consultez régulièrement des médecins qui pratiquent les dépassements d’honoraires, vérifiez ce que les mutuelles proposent à ce sujet. Si vous ne croyez pas aux médecines douces, nul besoin d’une assurance qui les prend en charge. Si vous voulez faire une cure thermale par an, choisissez une assurance santé qui prévoient une prise en charge annuelle.

Anticiper une entrée en maison de retraite

La vie en maison de retraite coûte cher. La facture mensuelle est souvent plus élevée que les pensions de retraite de base et complémentaire ensemble. Pour anticiper cette dépense, il faut faire des réserves durant la vie active. Pour cela, il y a les plans d’épargne retraite. Chaque catégorie de contrat s’adresse à une catégorie d’actifs. Pour les salariés du secteur privé, il y a le Perco (Plan d’épargne retraite collectif) ou le Pere (Plan d’épargne retraite d’entreprise).
Pour les indépendants il y a la retraite Madelin. Et pour tous les actifs salariés comme non salariés, il y a le Plan d’épargne retraite populaire (PERP). Pour tous, la règle veut que l’épargne ne soit débloquée qu’à la retraite (sauf quelques possibilités d’anticipation).

Bon à savoir

Ceux qui souhaitent rester chez eux, peuvent aussi utiliser cette épargne en faisant des travaux pour faciliter leur vie quotidienne et leurs déplacements chez eux (accessibilité, chambre, toilettes, salle de bain, cuisine). Les plans d’épargne retraite peuvent aussi servir à financer cela.

Anticiper ses obsèques

Les contrats obsèques proposent aux souscripteurs de financer eux-mêmes leurs obsèques. Ils permettent de se constituer un capital spécifiquement destiné aux frais d’obsèques. Au décès de l’assuré, il est versé au bénéficiaire désigné au contrat. S’il s’agit d’un hériter du défunt, la somme est exonérée de droits de succession.

Certains contrats proposent à la fois de définir le financement et le bénéficiaire, et d’organiser les funérailles elles-mêmes. En outre une aide peut aussi être proposée pour accomplir les démarches administratives liées au décès.

Conseil

Informez plusieurs personnes de votre entourage que vous avez souscrit un contrat obsèques. Ainsi au moment d’organiser les obsèques, plusieurs personnes seront capables d’apporter la preuve de l’existence du contrat.