10 astuces légales pour optimiser ma déclaration fiscale

Si vous déclarez vos revenus en ligne, c’est le moment ou jamais de vous en occuper. Et si vous remplissez correctement votre formulaire de déclaration, vous allez pouvoir profiter pleinement des niches fiscales qui vous concernent peut-être. En voici 10.

Astuce n°1 : Vérifiez votre quotient familial

Une personne à charge donne droit à une part fiscale. C’est le cas pour ceux ont la garde exclusive ou principale d’un enfant depuis 5 ans minimum ou qui ont la charge d’une personne handicapée. Si l’enfant n’est pas rattaché fiscalement, on peut déduire l’intégralité de la pension alimentaire correspondante.

Les frais de garde des enfants de moins de 6 ans peuvent être déduits des revenus imposables à hauteur de 50 % des sommes versées avec un plafond de 1150€ par enfant (575 € en cas de garde alternée), déduction faite des aides de la CAF.

Un enfant handicapé donne droit à ½ part fiscale supplémentaire.

Astuce n°2 : Profitez vous aussi de votre générosité

Si vous avez fait un don à une association ou à un organisme d’intérêt général, vous pouvez déduire 66 % du montant versé avec un plafond de 20 % de votre revenu imposable.
S’il s’agit d’une association pour personne en difficulté, vous pouvez déduire 75 % de votre don sous un plafond de 530 €. Sinon la déduction est limitée à 66 % du don et l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes.

Astuce n° 3 : Vous avez amélioré l’isolation de votre logement

Si vous avez réalisé l’amélioration thermique de votre habitation, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez droit à un crédit d’impôt dans la limite d’un plafond de dépenses de 8000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple à imposition commune + 400 € par personne à charge.

Astuce n°4 : Vous avez un plan d’épargne retraite

Les versements effectués sur un plan d’épargne populaire (PERP) sont déductibles du revenu imposable dans la limite de 10 % de vos revenus professionnels, eux-mêmes limités à 8 fois le plafond de la sécurité sociale.

De même, si vous avez souscrit un contrat de prévoyance rente-survie ou épargne handicap, il engendre une réduction d’impôt de 25 % sur les primes versées, avec un plafond de 1525 € + 300 € par enfant à charge.

Astuce n°5 : Déduisez vos revenus d’assurance vie

Si vous avez une assurance vie, vous n’avez pas à déclarer vos intérêts, tant qu’ils ne dépassent pas 4600 € pour une personne seule et 9200 € pour un couple avec imposition commune. Au-delà soit vous devez les ajouter à vos revenus imposables, soit elles sont soumises à un prélèvement de 7,5 %.
Si le contrat a été souscrit avant le 26 septembre 1997, vous êtes exonéré sur la totalité de vos revenus d’assurance vie.

Astuce n°6 : Profitez d’un logement « loi Duflot »

Si vous avez investi dans un logement «loi Duflot », vous bénéficiez d’une déduction fiscale de 18 % du prix d’achat, si vous avez respecté les critères :

  • montant investi inférieur à 300 000 €
  • locataire non membre de la famille
  • durée de mise en location de 9 ans minimum ;
  • loyers sous certain plafond en fonction de la situation géographique.

Astuce n°7 : Profitez d’un logement « loi Pinel »

Si vous avez préféré un logement « loi Pinel » la déduction fiscale peut aller jusqu’à :

  • 21 % du prix d’achat du logement pour un bail de 12 ans ;
  • 18 % du prix d’achat du logement pour un bail de 9 ans ;
  • 12 % du prix d’achat du logement pour un bail de 6 ans.

Astuce n°8 : Profitez du déficit foncier

Si vous êtes propriétaire bailleur et que vos charges d’entretien ou de travaux sont supérieures au montant des loyers annuels que vous avez touchés, vous réalisez un déficit foncier à déduire du revenu global. Le plafond est fixé à 10 700 € par an. Au-delà, la somme peut être déduite sur les revenus fonciers des années suivantes.

Astuce n°9 : Si vous avez investi dans une PME

Vous pouvez réduire vos impôts de 18 % de votre investissement annuel dans une PME (hors activité de gérance de patrimoine mobilier ou immobilier). Le plafond de l’investissement prix en compte est fixé à 50 000 € et la PME doit aussi :

  • avoir son siège social en France ;
  • être soumise à l’impôt sur les sociétés ;
  • employer moins de 250 personnes ;
  • faire un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros maximum.

Astuce n°10 : Si vous avez investi dans une forêt

L’investissement dans un bois ou une forêt en 2016, vous permet, en 2017, de déduire 25 % de la somme de vos revenus imposables.